© 2017 Oliver Mills. Créé par Mylookpro.com

Posts à l'affiche

Les chutes et glissades au travail : 36% des Accidents de travail

27/08/2017

1/2
Please reload

Posts récents
Please reload

Par tags

Le bleu de travail, un vrai retour à la mode

31/05/2017

Le bleu de travail a été, durant près d’un siècle, la tenue professionnelle de plusieurs corps de métier. Il signifiait, à lui seul, l’appartenance au monde des travailleurs, ou bien encore l’appartenance à des métiers bien définis. Mais avec le libéralisme et la mondialisation, cette uniformisation a perdu progressivement de son intérêt jusqu’à maintenant. En effet, il est constaté qu’énormément de professionnels et surtout d’entreprises remettent les bleus de travail sur le tapis et au goût du jour.

 

 

La couleur bleue pour le travail



La première question qui pourrait se poser est pourquoi cette couleur bleue et pas une autre. Tout remonterait en fait dans les 1800 où la couleur associée aux professions dites manuelles a été le bleu. Ensuite, très rapidement avec l’industrialisation grandissante des pays occidentaux, les ouvriers des industries naissantes se sont aussi approprié cette couleur. Il est à noter qu’à l’époque, la fabrication de ce bleu a requis un savoir-faire particulier bien qu’il n’est pas trop cher à concevoir, ce qui a enrichi notamment ses inventeurs comme l’Allemand Johann Jacob Diesbach. Le bleu de Prusse est devenu très vite un incontournable dans le monde professionnel. Il a su séduire des corps de métier spécifiques comme les militaires, ou encore les professionnels de santé.



 

Le bleu de Prusse : la tenue de l’ouvrier



Les plus grands utilisateurs de ce bleu restent, sans contestation possible, les ouvriers. Ces derniers s’identifient même à cette couleur en tout temps. Elle a permis de les protéger au travail et surtout de les donner une identité propre. Par exemple, au niveau du travail, cette tenue permettait de les prémunir contre les salissures. Cet uniforme a aussi permis de ne pas créer des différences au niveau de la masse ouvrière. Dans l’usine tout le monde était égal, ce qui créait une ambiance de travail beaucoup plus chaleureuse et plus conviviale. En effet, avec cette tenue, le sentiment d’appartenance est beaucoup plus grand. Au fur et à mesure que le temps a passé, il a été adapté au monde du travail. C’est pourquoi, de multiples poches ont été ajoutées sur les bleus de travail, leur longueur a été changée plusieurs fois, et des pièces supplémentaires ont été ajoutées à l’habit en fonction des métiers exercés.



 

Les travailleurs utilisateurs de cette tenue de travail



Les premiers utilisateurs de cet uniforme ont été les ouvriers des industries naissantes du XIXème siècle et les entreprises mécaniques. Elle a par contre très vite fait l’unanimité au niveau de tous les travailleurs du fait de sa praticité et surtout de son coût. La révolution industrielle a porté un coup de grâce aux anciennes tenues de chaque profession qui n’arrivaient plus à suivre la demande et devenaient de plus en plus chères à fabriquer. Un vêtement de travail plus facile à porter et à produire était par conséquent inéluctable. Durant cette époque, les prémices des vêtements professionnels actuels ont vu le jour. Il s’agira notamment de la veste de travail ou encore de la salopette de travail.



 

Les bleus de travail actuellement



Laissé au profit des étudiants dans les années 70, ce type de vêtement reprend du service en ce moment auprès de certains secteurs d’activité comme les métiers de la santé ou les métiers de la bouche. Il est simplement adapté à chaque corps de profession pour répondre aux besoins de chaque professionnel. Certains salariés ne portent plus que le haut ou le pantalon de travail. Par contre, actuellement les travailleurs modernes sont plus regardants sur les questions de confort et de design.

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload