© 2017 Oliver Mills. Créé par Mylookpro.com

Posts à l'affiche

Les chutes et glissades au travail : 36% des Accidents de travail

27/08/2017

1/2
Please reload

Posts récents
Please reload

Par tags

Surchaussures : découvrez tous les champs d’application !

05/06/2017

Surchaussures : quand doit-on en porter ?

 

Comme son nom le laisse entendre, cet accessoire sert à recouvrir une paire de

chaussures, on l’appelle également couvre-chaussure. Une sorte de chausson en

matière synthétique destiné à recouvrir vos souliers.

Largement répandues dans le milieu médical et des laboratoires

pharmaceutiques, les surchaussures présentent une utilité hygiénique,

indispensable à ces milieux.

Elles trouvent ainsi une utilisation fréquente pour toutes les missions effectuées

en milieu stérile comme dans les salles blanches par exemple. Des pièces où la

concentration particulaire est maîtrisée afin de minimiser l’introduction, le

développement et la rétention des particules à l’intérieur.

Ces salles blanches sont conçues généralement dans des buts spécifiques, en

production industrielle par exemple ou pour des recherches scientifiques. Ce

sont d’ailleurs les mêmes entreprises, en charge de la conception de ces pièces

stériles qui réalisent également la conception des surchaussures. La preuve sur

le site de Conformat.com, leader français dans la conception de solutions stériles.

 

 

 

 

 

Utilité des surchaussures

 

Comme pour les salles blanches, ces chaussons synthétiques permettent

d’envelopper la totalité des souliers pour limiter l’introduction et le

développement de particules. Un accessoire conçu pour le secteur de l’ultra

propre, incontournable pour la recherche médicale ainsi que la conception et le

nettoyage industriel.

Le port des surchaussures est ainsi obligatoire dans les environnements stériles

tels que les salles blanches, à quoi s’ajoute le port d’une tenue complète pour

réduire au minimum les risques de contamination de ces espaces clos : gants,

masques de protection, combinaison, etc.

Tous ces accessoires hygiéniques sont évidemment à usage unique, et sont jetés

après utilisation dans des conteneurs prévus à cet effet. Ils sont parfois utilisés

dans des environnements où des substances et produits dangereux sont

manipulés.

Leur usage au cours par exemple d’expériences bactériologies ou chimiques, ces

équipements stériles subissent un traitement spécifique de destruction pour

limiter les risques de contamination externe.

Cas d’applications

Ces chaussons hygiéniques sont ainsi utilisés dans de nombreux milieux

professionnels qui ont recours à l’utilisation des salles blanches.

Plusieurs secteurs spécifiques sont sujets à cette application : la biotechnologie,

la construction aérospatiale, l’industrie agroalimentaire, la micromécanique,

l’industrie pharmaceutique ainsi que certaines applications dans le domaine

hospitalier.

Plus d’informations sur les secteurs concernés dans cet article.

 

 

Les modèles

 

Conçus pour un usage pratique, il existe une taille unique de couvre-chaussure

suffisamment ample pour recouvrir toutes les tailles de soulier. On trouve

également une déclinaison du modèle, plus grand, adaptée pour recouvrir des

bottes.

Certains modèles sont dotés d’une semelle antidérapante, afin de fournir une

meilleure adhérence et stabilité au sol sur lequel elles sont utilisées. Une option

qui apporte confort et sécurité à son utilisateur.

Pour bénéficier de l’utilité de ces produits, il est important de veiller à avoir

recours à des articles de qualité. Seuls les professionnels agréés du secteur de

l’hygiène et de l’ultra propre sont habilités à commercialiser des articles

compétents.

 

 

Précautions

 

Avoir recours à une contrefaçon est un risque de taille quand on sait dans quel

domaine ces accessoires sont utilisés. S’ils ne fournissent pas l’effet escompté, les

conséquences peuvent s’avérer catastrophiques. Imaginez un instant qu’un

laboratoire d’expériences bactériologiques utilise des équipements non stériles.

Que ce soit pour les surchaussures utilisées par les chercheurs ou pour la salle

blanche dans laquelle ils effectuent leurs travaux de recherches, ce manquement

pourrait conduire à une catastrophe bactériologique qui pourrait avoir de

lourdes conséquences environnementales ou humaines.

Ainsi, pour tout accessoire ou outil destiné à une utilisation en milieu stérile, il

est indispensable d’avoir recours à des équipements adéquats et sécurisés

fabriqués par des professionnels agréés pour assurer le bon déroulement des

opérations sans courir de risques. Plus d’information sur ces accessoires en

cliquant ici.

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload